vendredi, août 05, 2005

Dans la main invisible du Net

Une projection ( à lire vite si on est pas abonné) dans Le Monde ici:

Dans la main invisible du Net, par Yves Eudes


Un peu polar, didactique, et bien renseigné, juste avant de partir en longues vacances, j'adore!
On y entrevoit l'open source et l'"open content" comme une des bases de cette nouvelle société.

Et en plus l'auteur n'a pas peur de faire des paris sur la future architecture de l'Internet, on y lit:
"
Sur cette base, un consortium d'universités et de laboratoires américains lança un programme baptisé IRIS (Infrastructure for Resilient Internet Systems), visant à transformer en profondeur l'infrastructure du Net pour en faire un réseau intégralement peer-to-peer.

Aujourd'hui, les serveurs centralisés hébergeant des grandes masses d'informations sont en voie de disparition : le contenu du Net est éparpillé de façon fluide et invisible dans la mémoire des milliards de machines connectées au réseau sans que leurs propriétaires aient à s'en soucier."




Les travaux de l'Iris peuvent être trouvés ici.

jeudi, août 04, 2005

Firefox perd il son âme?

Lu sur le blog de Tristan Nitot et un peu partout dans la presse (d'ailleurs T.Nitot en fait une liste exhaustive ici.)

La fondation Mozilla se réorganise pour créer une entité commerciale qui permettrait de gérer
les projets qui lui sont soumis.

Le vocabulaire employé par T.Nitot (dont je pense en général le plus grand bien) frôle la langue de bois technocratique américaine.
"agile " c'est marrant ce mot creux pour markéteux est souvent utilisé pour que les avanies est une meilleure odeur.

Et la fin n'est pas meilleure:
"This is just one more reason for me to appreciate the Mozilla Project as a whole: great products, awesome technology, created by smart and deeply honest people working for the greater good."

Et sur le fond quoi?
Et bien rien d'autre que la création d'une société qui va vendre du service et payer des impôts aux US.
Et ceci en continuant à demander des dons et du bénévolat, comme le Samu Social ou les Restos du coeur,...

Il ne faudra pas s'étonner si les vocations altruistes qui ont fait le succès de Mozilla s'éssoufflent!

Je veux bien espérer que la bonne volonté qui a permis d'imposer un browser libre et ouvert à tous, même au plus pauvre, va perdurer, mais je ne vois vraiment pas la "great news".

mercredi, août 03, 2005

Le nombre de résultats communs entre les moteurs diminue de plus en plus

L'excellent blog Influx fait état d'une étude réalisée par le méta-moteur Dogpile (les méta-moteurs sont des moteurs qui cherchent dans les résultats des autres moteurs) qui montrent que les moteurs ne renvoient pas souvent les même résultats lors d'une recherche sur un mot.

Ceci n'est pas étonnant le web grossi, le choix de renvoyer tel ou tel résultat dans la première page est forcément subjectif.

influx - Le nombre de résultats communs entre les moteurs diminue de plus en plus