vendredi, août 05, 2005

Dans la main invisible du Net

Une projection ( à lire vite si on est pas abonné) dans Le Monde ici:

Dans la main invisible du Net, par Yves Eudes


Un peu polar, didactique, et bien renseigné, juste avant de partir en longues vacances, j'adore!
On y entrevoit l'open source et l'"open content" comme une des bases de cette nouvelle société.

Et en plus l'auteur n'a pas peur de faire des paris sur la future architecture de l'Internet, on y lit:
"
Sur cette base, un consortium d'universités et de laboratoires américains lança un programme baptisé IRIS (Infrastructure for Resilient Internet Systems), visant à transformer en profondeur l'infrastructure du Net pour en faire un réseau intégralement peer-to-peer.

Aujourd'hui, les serveurs centralisés hébergeant des grandes masses d'informations sont en voie de disparition : le contenu du Net est éparpillé de façon fluide et invisible dans la mémoire des milliards de machines connectées au réseau sans que leurs propriétaires aient à s'en soucier."




Les travaux de l'Iris peuvent être trouvés ici.

3 commentaires:

Anonyme a dit…

Interessant !
Ce qui me fascine c'est de découvrir que cette future architecture, dans laquelle toute l'information se trouve un peu partout et un peu nulle part, se révele très proche de .... l'organisation de la mémoire dans le cerveau humain ! Les recherches à l'aide de la RMN ont permis à localiser beaucoup de fonctionnalités cognitives ; mais à ma connaissance n'ont pas encore réussi à localiser la mémoire à long terme. La conclusion à laquelle ils sont pour l'instant arrivés est que les souvenirs sont stockés un peu partout et ... un peu nulle part.
Strange isn't it ?

Tippie a dit…

Bonnes vacances!

Loran Bernardi a dit…

Merci Tippie!
Désolé pour ceux qui restent :o/

Concernant la Mémoire et les traces sur le net,
c'est intéressant! Merci pour le raprochement.