vendredi, mai 12, 2006

les .XXX n'existeront (peut etre) pas.

Martin Lessard écrit un billet clair sur les enjeux du .xxx (extension pour sites pour adultes).

ZERO SECONDE: ICANN refuse d'ouvrir le .xxx


Un seul bémol, il conclut en disant:
"Ceux qui ne le voient pas encore doivent s'ouvrir les yeux. Internet est un produit américain et ils ne sont pas prêt de lâcher le morceau."
Je ne suis pas tout à fait d'accord, rien n'empèche l'UE de monter une infra DNS paralelle. J'en parlais ici.

Les enjeux sont énormes.

2 commentaires:

Martin Lessard a dit…

Créer des DNS parallèles? Oui c'est vrai, rien n'est techniquement impossible. Mais il faut être d'accord que l'on parlerai alors d'une balkanisation d'Internet. Partir chacun de son côté ne me semble pas être une solution efficace (Internet gagne à être universellement accessible).

Le pouvoir de contrôler les top domain levels est incroyable. Ce pouvoir, les américains l'ont de facto. Et ce n'est que le statu quo qui fait qu'ils l'ont encore (et non l'ONU).

Loran Bernardi a dit…

Nous sommes bien d'accord, le pouvoir de controle des Tops domaines est énorme.

Et je suis bien d'accord que s'il n'y a rien à négocier, les américains ne négocieront pas.

C'est pour cela, qu'il faut envisager (pas forcément réaliser) des solutions de recours.

Surtout aux vues de l'agressivité militaire américaine actuelle.
Quant a la balkansation, effectivement c'est un risque qui peut être mesuré et borné.