lundi, novembre 14, 2005

Bloggons, bloggons...



Dans la vraie vie, quelqu'un qui parle très fort de choses pas intéressantes devant des dizaines de gens qui s'en foutent, c'est un cas psychiatrique. Sur internet, c'est juste un blog.







Lu sur Nonal.net grâce à Aixtal...

3 commentaires:

Tippie a dit…

*aouch* !!

Clem a dit…

Peut-être, mais de même que dans la vie, si quelqu'un raconte des conneries à la cantonnade, tu peux parler d'autre chose ou partir, pour un blog qui ne te plaît pas, rien ne t'empêche d'aller voir ailleurs sur le Net!

Ab6 a dit…

Très juste.