jeudi, novembre 17, 2005

Les skyblogs, les émeutes et la censure

Les 3.24 Millions (!!!) de Skyblogs ont été très médiatisés durant les événements qui viennent de se dérouler en France.



Pour certains, le lien entre l'organisation des émeutes et les blogs n'est pas avéré.

Le site Smartmobs a pour objectif la recherche de liens entre les technologies émergentes et les nouvelles formes d'organisations sociales. Smartmobs, dans une courte note, qui s'appuie sur un article de Libération et un article de la BBC semble penser que le lien existe.

De fait Mr Villepin lui même lors d'une intervention télévisée a dit:
"Nous avons également accru notre effort dans le domaine du renseignement pour surveiller les blogs, les échanges sur Internet, et anticiper ainsi le mouvement des bandes"
Le rôle des blogs dans les émeutes semblent donc être admis par les plus hautes sphères de l'état. Etat, qui a donc décidé de s'attaquer au problème en arrétant certains bloggueurs trop vindicatifs et en exercant une censure sur les blogs les plus virulents..

Et de fait, la suppression des billets très violents (que j'ai moi même appelé de mes voeux), a été exercée sous nos yeux.

Le blog dont je parlais, a été supprimé. Et ce n'est pas, très loin s'en faut un cas isolé.
Selon skyrock c'est le lot de 10 skyblogs et de 6000 notes par jours.
A titre d'exemple, les commentaires, du skyblog cite2france ont tous été supprimés.

Des événements graves ont secoué la France, les blogs hébérgés sur la platforme francaise skyrock, effrayée de devoir rendre des comptes à des consommateurs Francais et a l'état francais, ont été très rapidement et massivement censurés. Ce n'est pas nouveau et c'est extrémement discutable.

Mais c'est une affaire franco-francaise.
Et c'est cela qui est étonnant...

Je ne crois pas qu'il existe d'autres démocraties dans le monde, à l'exception des USA, dans lesquels quasiment tous les blogs des jeunes soient hébérgés par une entreprise locale.

Et si tous ces blogs avaient été hébérgés par MSN ou Blogspot ou tout autre entreprise soumise au droit Etats-unisien, administrée par des gens très loin de notre réalité, que se serait il passé?


La réponse est simple cette censure rapide ne se serait pas exercée...



L'état et tous ceux qui pensent que dans des cas graves, une forme de contrôle rapide, est parfois nécessaire, peuvent dire merci à Skyrock d'avoir réussi à mettre en place une plateforme d'hébergement aussi populaire.

La question d'une forme de contrôle étatique sur le net reste néanmoins entiére.

3 commentaires:

karcher a dit…

Pourquoi s'arrêter là ? On devrait aussi censurer les livres qui parlent du ministre de l'Intérieur, non ? Il faut bien ça pour la sécurité de notre pays.


"Those who would sacrifice essential liberty to obtain a little temporary security deserve neither liberty nor security, and will lose both"

Benjamin Franklin

Loran Bernardi a dit…
Ce commentaire a été supprimé par un administrateur du blog.
Loran Bernardi a dit…

Bonjour sympathique et anonyme Karcher,

2 remarques,

1) Des formes de controles sont nécessaires.
Dans ce cas c'est effectivement discutable, mais dans d'autres, comme la pédophilie, c'est une évidence.

2) La phrase de B.Franklin, est décidément utilisée a toutes les sauces.
Je l'ai lue toute auréolée de la même profondeur historique, et la même aura mystique sur un blog UMP hier....
Comme quoi.

Bonne apres-midi.