lundi, septembre 12, 2005

c'est parti mon kiki!

Je sens qu'on pas fini de voir les collègues à la télé... :o(
Voici le communiqué de presse des syndicats, que je viens de recevoir...


COMMUNIQUE DE PRESSE
INTERSYNDICAL DU GROUPE HP EN France

1240

Le 12 septembre 2005

"8 semaines après l?annonce par le nouveau CEO Mark Hurd de 14 500 suppressions de poste au niveau mondial chez HP, la direction française a annoncé aux syndicats aujourd?hui lors d?un Comité de Groupe extraordinaire le chiffre concernant la France : 1 240 postes supprimés soit 25% des effectifs. 2,5 fois la moyenne mondiale qui est de 10% ! Presque 1,5 fois la moyenne européenne qui est de 15% ! La France est proportionnellement le pays le plus touché au monde.

Ce chiffre imposé à la filiale est choquant et injustifiable au regard de la charge de travail des employés et de la place d?HP sur le marché Français.

Depuis plusieurs années, les résultats de l?entreprise sont remarquables comme le montrent ceux du troisième trimestre (plus de 1 Milliard de dollars de bénéfice).

Les prévisions pour le quatrième trimestre sont optimistes.

La trésorerie du groupe est de 14.5 Milliards de dollars!

Ce chiffre annonce clairement une accélération des délocalisations, un recours massif à la sous-traitance et à l?intérim qui sont déjà largement utilisés.

Avant même son arrivée le premier avril 2005 et sans jamais s'y déplacer, Mark Hurd avait déjà ordonné à chaque entité la réduction permanente et continue des emplois dans tous les pays qu'il estime "à coûts élevés" et l'accélération de l'embauche dans les pays "à bas coûts". Facteur aggravant, la filiale française est tout particulièrement victime de la perte d'influence des managers français comme le montre le remplacement fin juillet de Bernard Méric, ancien Président d'HP Europe.

A la destruction des emplois s?ajoute la remise en cause des conditions de travail.

Pour l?intersyndicale d?HP cette annonce inadmissible montre que le véritable PDG de cette entreprise est le cours de l'action. La société parie avant tout sur les licenciements et la réduction d'avantages sociaux pour augmenter ses profits (5% net actuellement soit plus de 4 Milliards de $ par an) et utilise ensuite ces mêmes milliards de dollars pour racheter ses propres actions ! C?est une erreur stratégique de massacrer les emplois dans les pays au modèle social développé car ce sont ceux où HP fait le plus de business.

Il n'y a plus de responsabilité citoyenne, le comble du cynisme est que ceux qui prennent et exécutent ces décisions -qui frappent les employés en les stressant, les appauvrissant ou jetant certains dans la précarité- gagnent et vont gagner des milliers voire des millions de dollars grâce à leurs nombreuses stock options en plus de salaires déjà très confortables.

L?intersyndicale d?HP dénonce ce plan scandaleux de la direction américaine et européenne visant tout particulièrement la France et l?Europe de l?Ouest. Nous allons unir nos forces avec les autres syndicats français, européens et américains.

Nous alerterons les pouvoirs publics locaux et nationaux et utiliserons toutes les possibilités offertes par le Code du Travail.

Nous comptons également sur la mobilisation des salariés pour faire échec à ce plan comme lors du débrayage du 8 septembre où la majorité des salariés s?est mobilisée.

Nous souhaitons qu'HP réussisse sur le marché français et européen, mais avec ses salariés ! HP ne dispose que de quelques jours pour rétablir son image de marque d'entreprise "responsable et citoyenne"

1 commentaire:

JMH a dit…

Salauds de patrons.
C'est toujours les mêmes qui en prennent plein les dents.
Courage